Profession, domestique : un film photographique

La surexploitation des travailleurs immigrés n’est plus depuis longtemps l’apanage des pays occidentaux. Beaucoup ont déjàentendu parler, par exemple, des conditions de travail éprouvantes, parfois proches de l’esclavage, que subissent dans certaines monarchies du Golfe des milliers de jeunes femmes originaires d’Asie. Depuis quelques années, le phénomène s’est « professionnalisé  » au point que de véritables écoles forment au travail domestique des jeunes Philippines prêtes àémigrer, en Arabie saoudite mais aussi àHongkong, pour y trouver un emploi.

Dans son numéro de septembre 2011, Le Monde diplomatique a consacré un dossier aux emplois de service àla personne comprenant une enquête de Julien Brygo aux Philippines, relative àla formation des bonnes. Nous vous proposons, en complément de cet article et en accès libre, un film photographique inédit, alimenté par des entretiens de terrain et accompagné d’une bande-son originale.