Le croco Le Croco n°139 (décembre 2017)

Le Croco est la newsletter de l’ONG Solidarité Socialiste. Tous les mois, il vous propose une sélection mordante de l’actualité !

SAVE THE DATE ! Contre-sommet et mobilisation euro-africaine pour la justice migratoire. Face aux politiques actuelles, nous pensons qu’une autre voie est possible. En route vers la Justice migratoire ! Ni repli sur soi, ni mondialisation débridée ! 12 et 13 décembre, contre-sommet citoyen et mobilisation euro-africaine.

Croc'MADAME
Carolina Rubio Sguerra est une défenseuse des droits humains en Colombie. Membre du comité de solidarité avec les prisonniers politiques, son travail est de fournir un appui juridique aux détenus ainsi qu’un accompagnement des familles. Elle a également appuyé des leaders de communautés dans le (...)
Croco Théâtre
« Délestage » de et avec David-Minor Ilunga – Théâtre de poche
Du 28 novembre au 23 décembre 2017 - 20h30
« Oui, m’dame, à Kinshasa, la mort est un état civil qui nous colle à la peau et on s’en moque. » Un spectacle s’inscrit bien dans le développement d’une coopération artistique entre des acteurs majeurs de Belgique et du Congo. Délestage est une « kinoiserie » drôle, émouvante, interpellante, d’une sincérité troublante.
Croco Témoignage
« A la seconde où j’ai compris que la force occupante venait bien pour moi, mon cerveau m’a envoyé un ordre clair : « Une nouvelle bataille commence là pour toi, cet ennemi ne doit pas te vaincre une seule seconde » ». Salah Hamouri, détenu depuis le 23 aout dernier, a réussi à transférer une lettre à ses avocats et nous livre ainsi un témoignage sur les conditions de détention administrative d’Israël.
Croco CARTOON
Croc'EDITO

Droits humains et justice migratoire

Ouf, il est passé le Black Friday ! On a bien cru qu’on allait y laisser quelques idées. « Ben quoi, on a plus le droit de se faire plaisir ? » Probablement le mot le plus utilisé de ce mois hautement festif… Et si ce mot c’était plutôt droit ? Au pluriel de préférence, comme nous, pluralité d’humains, à qui ils font référence. Des droits fondamentaux, inaliénables, dont la lueur s’essouffle sur les marchés aux esclaves, sur les plages italiennes, et qui appellent à plus de justice migratoire. Pour tant de personnes, à tout endroit, faisons-nous le plaisir en décembre de revendiquer le respect des humains et de leurs droits !

Vidéo : En Libye, des migrants vendus sur des « marchés aux esclaves »

Un nombre croissant de migrants transitant par la Libye sont vendus sur des « marchés aux esclaves » avant d’être soumis au travail forcé ou à l’exploitation sexuelle, selon un rapport publié mardi 11 avril par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Des migrants originaires d’Afrique de (...)

Sommet UA-UE : les grands enjeux

Le changement de nom de la rencontre entre l’Europe et l’Afrique qui se tiendra les 29 et 30 novembre à Abidjan annonce-t-il un changement de ton  ? Alors que les États africains peinent à cacher leurs différends, des voix s’élèvent pour exiger la mise en place d’une véritable politique de développement.

Multinationales : les droits humains d’abord

Il y a 24 ans déjà, des avocats courageux se sont mobilisés pour défendre quelque 30.000 indigènes et paysans équatoriens victimes des dégâts immenses causés par l’exploitation pétrolière menée par Chevron/Texaco en Amazonie. Cette affaire est devenue l’emblème de la lutte de peuples indigènes …

COP23 - L’ONU souligne la ratification par la Belgique de l’amendement de Doha

Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a appelé, à l’ouverture du segment de haut niveau de la COP23 à Bonn (Allemagne), les États qui ne l’ont pas encore fait à ratifier l’amendement de Doha au protocole de Kyoto. L’ONU a souligné au passage la ratification par la Belgique de l’amendement de Doha, intervenue mardi en pleine COP23.

Colombie : entre les investissements et la paix

Depuis 2016, la Colombie est en butte à ses premières plaintes au sein des tribunaux internationaux d’arbitrage privé. Ces plaintes exposent le modèle de développement mis en place par l’État colombien, ainsi que les contradictions du processus de paix.
Lire sur CETRI

Crise politique au Congo : Didier Reynders partisan d’une "remise à plat" des relations belgo-congolaises

Le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders, a proposé mardi à son homologue congolais, Léonard She Okitundu - qui l’a accepté -, de venir en Belgique dans les prochaines semaines pour discuter (…) d’une "remise à plat" des relations entre Bruxelles et Kinshasa, a-t-il indiqué à l’agence Belga.

« Le contrôle imposé par Israël à des personnes privées de leurs droits est inexcusable »

De passage à Paris, Hagai El-Ad, le directeur de l’ONG B’Tselem, dresse un tableau très sombre de la situation dans les territoires occupés et appelle à un sursaut international. Il partage son analyse dans une interview percutante.
Lire sur Libération

A Ouagadougou, la « très très démocratique » République du Grin a un message pour le président Macron

Depuis 2011, cet Etat fictif qui parodie le gouvernement burkinabé organise chaque soir des réunions pour échanger avec humour sur l’actualité. Nous sommes dans une République qui n’existe pas. Ou presque. La République du Grin, un Etat fictif voisin du Burkina Faso, en a répliqué le modèle pour mieux s’en moquer.

Sahara occidental : un an après la décision de la Cour de Justice, où en est-on ?

Le 21 décembre 2016, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) rendait un jugement en appel établissant clairement que les accords d’association et de libéralisation entre l’Union européenne et le Maroc ne s’appliquaient pas au territoire du Sahara occidental. Un an plus tard, où en est-on ?
Lire sur CNCD

Accaparement des terres et de l’eau au Maroc

La question de l’accaparement des terres et de l’eau est devenue un problème lancinant qui affecte les communautés rurales et la petite paysannerie, pratiquement partout dans le monde. (…) Le Maroc n’échappe pas à ce fléau. En voici quelques exemples …
Lire sur CADTM
Retrouvez Solidarité Socialiste sur Facebook
Vous abonner | Vous désabonner