Septembre 2006 :

"En Palestine, nous voulons construire un système démocratique participatif (...) au sein duquel nous continuons à défendre les droits sociaux de la population, les droits des femmes notamment, (...) qui renforce notre résistance, qui assure le respect de la loi, renforce la légitimité du pouvoir et développe de bons systèmes d’éducation et de santé !" Dr. Naim Abu Tair, Président de BISAN, partenaire de SolSoc en Palestine (voir Croc’Monsieur !)


Le 7e Festival du Cinéma d’ATTAC aura lieu au Botanique, du 6 au 14 octobre.

Croco Crocodileries
" Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles." Vieux proverbe du Gabon Nord-méridional.
Croco Crocochiffre
10/10 pour Michelle Bachelet, présidente du Chili, qui a constitué, et c’est une première dans le monde, un gouvernement national totalement paritaire : 10 hommes - 10 femmes ! Pour connaître les dix postes ministériels confiés à des femmes !
Croco Crocobouquin
Les femmes font aujourd’hui du bruit ? C’est en regard du silence dans lequel les a tenues la société depuis des siècles. Michelle Perrot a traqué ce silence de l’histoire et surtout les moments où il se dissipait !
Croco Croconcours
Vous voulez gagner le livre de Michelle Perrot ? Répondez à une question et vous serez peut-être le (la) lauréat(e) qui sera tiré(e) au sort parmi celles et ceux qui auront donné la bonne réponse !
Croco Croculture
La Coopération Technique Belge organise une exposition interactive sur les 50 ans de la coopération belge au développement. Expo photos, animations, visites guidées, concerts sont au programme de cet événement anniversaire.

Croc’Monsieur !

Le Dr Naim Abu Tair, Président de l’organisation BISAN, partenaire de Solidarité Socialiste, exprime son point de vue sur la situation au Proche-Orient, et plus particulièrement, en Palestine. Lire l’interview

No Justice, no Peace : points de vue palestiniens.

L’attention internationale se détourne de la Palestine. Pour sortir de l’isolement, un seul moyen, estime un commentateur de Ramallah : selon Hani Al-Masri, il faudra reconnaître Israël et abandonner la lutte armée. Mais sous conditions. L’ancien Ministre du Travail de l’Autorité Palestinienne, Ghassam Khatib, examine, quant à lui, les scénarios possibles pour le futur de l’Autorité Palestinienne : l’avenir ne se décidera pas de manière unilatérale et la communauté internationale aura un rôle déterminant dans l’issue du débat. Rami Khouri, analyste politique, plaide également pour un positionnement plus affirmé et un rôle plus actif de l’Europe, surtout en tant que garante du respect du Droit International.

Crocotoon

Un Croco et une colombe sur un arbre perchés !

L’OMC a mal au Doha : bonne nouvelle ?

La suspension sine die des négociations du Cycle de Doha de l’OMC entamé en 2001, dont l’objectif officiel était de faire du commerce l’instrument privilégié du développement, est considérée comme une mauvaise nouvelle par certains, une bonne par d’autres. Les premiers estiment que les pays pauvres seront affectés par la non-conclusion d’un accord qui aurait facilité l’accès de leurs productions aux marchés des pays riches. Les seconds pensent que, sous l’alibi du développement, l’agenda de Doha n’a jamais eu d’autre ambition que de faire prévaloir les intérêts des pays riches. Mais faut-il jeter le bébé avec l’eau du bain ? Avis divers !

RDC : 1 (Président) + 4 (Vice), ça suffit !

A Kinshasa, dans les quartiers populaires du centre de la ville, les associations de quartier se sont mobilisées pour l’observation des élections. Le Comité des Droits de l’Homme et Développement (CODHOD), une jeune organisation des quartiers de Barumbu et Lingwala, appuyée par Solidarité Socialiste, s’est lancée activement dans la sensibilisation au processus électoral. Interview de son président, Henri Longendja Isa Mboyo, qui espère que des élections démocratiques et transparentes amèneront le changement et mettront fin au 1 + 4 !

No Justice, no Peace : points de vue israéliens.

Suite à la guerre offensive menée par Israël au Liban, la plupart des commentateurs du conflit israélo-palestinien soulignent désormais la nécessité d’une solution négociée acceptable par toutes les parties comme préalable à toute issue politique globale et durable dans la région. découvrant ainsi ce que d’aucuns pourtant défendaient avec force depuis des lustres. Vu d’Israël, ce scénario a du mal à se frayer un chemin, les forces politiques hostiles à cette voie étant actuellement majoritaires. Des voix discordantes et courageuses s’élèvent toutefois pour défendre une politique de paix et de justice. Quatre exemples : Gidéon Levy, éditorialiste à Ha’Aretz, fait le constat amer d’un Israël sombrant dans un nationalisme obscur et déplore le ralliement de la gauche sioniste au consensus guerrier. Gidéon Samet, journaliste à Ha’Aretz aussi, énumère les évolutions nécessaires de la société israélienne, et souligne le besoin d’une Europe volontaire pour arriver à un accord à l’échelle régionale. Menachem Klein, professeur à l’université Bar Ilan, pense qu’Israël se trompe de guerre, et condamne l’unilatéralisme de la politique de l’Etat hébreux. Enfin, Uri Avnery, écrivain et journaliste, fondateur de Gush Shalom (Bloc de la Paix) nous ramène aux sources du conflit, dénonçant par là le choc des civilisations pour rappeler que le nom du jeu est domination.

Quai Branly : oeuvres d’art sans papiers !?

Aminata Traoré, essayiste et ancienne Ministre de la Culture et du Tourisme du Mali, questionne le "statut" des oeuvres d’art premier du Musée du Quai Branly dans la France de "l"immigration choisie".

Docteur Fidel et Mister Castro.

Les points de vue très opposés de deux intellectuels sud-américains : l’écrivain cubain Reinaldo Arenas avait rédigé peu avant son suicide, à New York, en 1990, un drôle de panégyrique de Fidel Castro. Jamais publié dans son intégralité, ce texte a récemment été exhumé par le quotidien espagnol El País. Et le Brésilien Frei Betto, conseiller du Président Lula, fête les 80 ans du Lider Maximo.
Retrouvez Solidarité Socialiste sur Facebook
Vous abonner | Vous désabonner