Le croco N° 63 (mars 2010)

"Nous ne travaillons pas pour être « riches » …, mais pour retrouver notre dignité et pour une qualité de vie meilleure ; pour avoir un travail mais aussi une connaissance des questions globales. Nous travaillons par exemple sur la conscientisation des jeunes femmes, parce que sans information, nous ne sommes rien." Dona Cilene.

La Journée mondiale de la Santé, le 7 avril, sera consacrée à l’urbanisation et la santé. Le thème 1000 villes, 1000 vies a été choisi pour souligner les effets de l’urbanisation sur la santé. Dans ce cadre, des manifestations seront organisées partout dans le monde du 7 au 11 avril 2010. Plus d’infos.

Croco Crocochiffre
HUIT. C’est le nombre des Objectifs du Millénaire pour le Développement. En septembre 2000, 191 gouvernements se sont engagés notamment à réduire de moitié l’extrême pauvreté dans le monde d’ici 2015. Ils se sont fixés huit objectifs : Les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Nous sommes à mi-parcours de ces objectifs, il y a urgence ! Huit réalisateurs se sont mobilisés et ont reçu carte blanche pour partager, au travers de huit courts-métrages, leur vision de ces enjeux fondamentaux. Plus d’infos !
Croco Crocolivre
Sidi Moumen, c’est un bidonville aux portes de Casablanca, la capitale économique du Maroc. Avec une décharge de 100 hectares pour horizon. Le royaume en a si honte qu’il a cru pouvoir l’oublier en l’isolant derrière un immense mur en pisé : « Dans ce mur, on avait creusé des fentes semblables à des meurtrières d’où l’on pouvait contempler à loisir l’autre monde ». Ainsi s’exprime Yachine, le héros du roman de Mahi Binebine, Les Etoiles de Sidi Moumen, qui a poussé ici comme il a pu au milieu de dix frères et de parents éreintés par le travail.
Croco Croconcours
Si vous voulez remporter le livre de Mahi Binebine, Les Etoiles de Sidi Moumen, il vous suffit de tenter votre chance à notre Croconcours en cliquant ICI ! Le lauréat du précédent concours est M. Olivier Colot qui remporte Lire Lolita à Téhéran, d’Azar Nafisi. Attention, vos réponses doivent nous parvenir avant le 19 avril.
Croco Crococlip
"Il y a des gens qui demandent juste un titre de séjour (...)." Ce nouvel appel à la régularisation des travailleurs sans-papiers a été lancé par le réalisateur d’Un prophète, Jacques Audiard, lors de la cérémonie des Césars. Il est l’un des 350 cinéastes signataires d’un appel solennel à leur régularisation. Le Collectif des cinéastes pour les sans-papiers a réalisé ce clip : On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici !.
Croco Crocodileries
"La beauté du Croco existe dans l’esprit de celui qui le contemple." D’après David Hume, Essais. Sa laideur aussi, d’ailleurs. Et vous, le Croco, vous le trouvez comment ? Envoyez votre réponse ici en joignant une photo vous représentant, que l’équipe du Croco rigole un peu.
Croc'EDITO

Dire ‘Non !’ à la mainmise des multinationales sur l’agriculture et l’alimentation !

Alors qu’au niveau des politiques internationales, en tout cas dans les discours, l’importance des liens entre l’emploi rural, la réduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire fait l’objet d’une reconnaissance croissante, l’économie agricole n’échappe pas aux bouleversements entraînés par la globalisation économique qui a des répercussions fortes et déstabilisantes sur les paysans, au Nord comme au Sud. Les transnationales sont maîtresses du secteur des produits de base et concentrent les meilleures terres à leur profit. Deux entreprises distribuent à elles seules 80% des céréales dans le monde, cinq entreprises contrôlent les trois quarts du commerce de la banane, trois entreprises contrôlent 83% de celui du cacao, et trois autres 85% de celui du thé. Le 17 avril aura lieu la Journée internationale des Luttes paysannes : ce sera l’occasion de lancer un appel pour dire « Non ! » à la mainmise des multinationales sur l’agriculture et l’alimentation. Vous aussi, vous pouvez agir !

Les APE dans une perspective de santé publique

Si une politique commerciale a un impact négatif sur le respect du droit à la santé de ceux qui vivent dans la pauvreté, l’Etat a l’obligation, dans le cadre de la promotion des droits humains internationaux, de réviser cette politique. La santé publique prime sur les intérêts économiques. Si un Accord de Partenariat Economique a des conséquences négatives pour la santé publique, il représente une violation des droits humains et il doit être adapté, même si l’accord est déjà signé. Plus dans cet article du Bulletin Cotonou de mars. Lire aussi Haïti et les Caraïbes : après le tremblement de terre, un tsunami ?

Croc’Madame

Dona Silene
Maria Cilene Souza da Silva, “Dona Cilene” est originaire de Maranguape, dans l’état du Ceará dans le Nordeste brésilien. Depuis 40 ans elle vit à Fortaleza, la capitale de l’Etat. Dès les années 80, Dona Cilene s’est engagée dans la lutte pour l’amélioration des conditions de vie dans une banlieue pauvre de Fortaleza surnommée « le Dendê ». Dona Cilene était en Belgique en cette fin mars pour participer aux activités de la Semaine de la Solidarité, promues par le Conseil Wallonie-Bruxelles de la Coopération Internationale et organisées en partenariat entre la FGTB Wallonne, Solidarité Socialiste, le Gresea ainsi que différentes initiatives wallonnes d’Economie Sociale. Le Croco l’a rencontrée à cette occasion.

Le travail décent à l’agenda des relations belgo-colombiennes

La Coalition travail décent demande à la Belgique d’adopter une position forte dans ce dossier. Elle rejoindrait ainsi de nombreux autres pays, tels les Etats-Unis, le Canada et la Norvège, où des accords de ce type sont bloqués en cours de négociation ou de ratification faute de garanties sur le respect des droits humains. Au vu de la situation dans ce pays, la garantie du travail décent doit primer sur la volonté de libéraliser les échanges ! Plus.

Refonder les politiques de développement

Le concept de développement se trouve aujourd’hui confronté aux mutations de l’économie mondiale. Les politiques de développement reposent en partie sur des fondements devenus obsolètes et doivent s’adapter à l’évolution des relations internationales. Arnaud Zacharie, dans son livre, propose des pistes alternatives en vue de refonder ces politiques.

Hausse des demandeurs d’asile dans les pays industrialisés : un mythe

« La notion selon laquelle on observe un afflux de demandeurs d’asile dans les pays les plus riches est un mythe », a indiqué le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Antonio Guterres. « Malgré ce que prétendent certains populistes, les statistiques de l’UNHCR montrent que les nombres sont restés stables. » Lire le communiqué de presse.

Crocartoon


Le Croco aux prises avec les tentacules des transnationales !

Burundi : quand les femmes ne s’en laissent plus conter

Le gouvernement du Burundi a lancé une campagne d’attribution gratuite de la carte nationale d’identité. L’obtention de ce précieux document apporte une reconnaissance légale, à laquelle les femmes sont particulièrement attachées. Elles sont nombreuses à patienter dans des files interminables devant les bureaux communaux. En effet, la question des droits des femmes nourrit les débats des hommes politiques et des associations féminines. De ces discussions, il ressort que l’égalité des sexes reste un combat à mener au Burundi, tant les femmes y sont encore inféodées à l’autorité masculine. Voir sur le site du Courrier International.

Catastrophes humanitaires en pays pauvres

Le violent séisme qui a ravagé Haïti en début d’année est venu le rappeler à qui en doutait : en matière de traitement des catastrophes naturelles en pays pauvres, il existe bien des « invariants », c’est-à-dire des réflexes, des élans, des logiques qui, quel que soit le contexte, en viennent à se répéter, avec plus ou moins d’intensité, pour le meilleur et pour le pire. Bernard Duterme en relève cinq.

Crococlichédumois


€vzone, le nouveau film de Juliandros Supercalifragilisticexpialidocios, un mélodrachme, retrace l’histoire des événements qui ont mené la Grèce et ses pigeons au bord de la faillite, OU Deux pour le prix d’un, c’est le pompon : pour réduire les dépenses de l’Etat, les autorités grecques ont décidé de ne plus engager que des frères siamois comme efzones.

Chili : le séisme a fait surgir les symptômes du malaise social

Il sera peut-être difficile de réparer les dégâts politiques, sociaux et psychologiques provoqués par le séisme, survenu à douze jours du passage de relais, intervenu le 11 mars, entre la présidente socialiste sortante Michelle Bachelet et son successeur, Sebastian Piñera. Une analyse de Jean-Pierre Langellier, correspondant du Monde en Amérique latine.

Jérusalem : clé pour la lumière... ou l’obscurité

Un de mes amis m’a demandé l’autre jour, depuis combien de temps je n’avais pas été autorisée à entrer dans Jérusalem. « Près de dix ans », lui répondis-je (...) ». « Pour moi, c’est huit ans », me dit-il. Puis nous nous sommes aperçus que la plupart des enfants et des « jeunes » dont nous parlons au cours des affrontements à travers la Cisjordanie, qui se sont mobilisés contre les mesures israéliennes dans la ville occupée, n’ont probablement jamais vu celle-ci ! Lire la suite de l’article de Nour Odeh, correspondante d’Al Jazeera dans les Territoires Palestiniens.

Tribunal Russell sur la Palestine : pourquoi punir les Palestiniens ?

A l’occasion de la première session du Tribunal Russell sur la Palestine, Véronique De Keyser a dénoncé la gravité des violations commises par Israël avec la complicité européenne. Selon elle, "La question est : pourquoi punir les Palestiniens ? L’Europe joue au pompier pyromane : elle crée un mécanisme intérimaire d’aide aux Palestiniens : l’aide humanitaire seulement, on achète aux Israéliens le fuel et l’électricité et on donne une allocation aux plus pauvres palestiniens pour qu’ils ne meurent pas de faim…" Voir sur son blog.

Du côté des Parlements

Le Sénat a adopté le 18 mars une proposition d’Olga Zrihen relative à la privatisation de la filière café au Burundi. Ce texte avait été adopté le 16 mars à l’unanimité en Commission des Relations extérieures. La Sénatrice socialiste appelle le gouvernement burundais à garantir la participation de tous les acteurs sociaux et économiques actifs dans le secteur du café dans la poursuite éventuelle du processus de privatisation de cette filière. Elle demande aussi, notamment, aux instances de la Banque Mondiale à adapter, s’il y a lieu, leurs exigences liées au processus de privatisation de la filière café au Burundi. En savoir plus.
Retrouvez Solidarité Socialiste sur Facebook
Vous abonner | Vous désabonner