Le Croco n°56 (juin 2009) :

"On ne peut pas parler de presse libre (en RDC), parce que la majorité de nos médias appartient à des hommes politiques ou à des confessions religieuses. Nous serons libres lorsque nos médias deviendront de vraies entreprises de presse ; c’est-à-dire quand ils s’autofinanceront. Le financement par des tierces personnes fait que nos médias vivent la censure et l’autocensure au quotidien. Pour atteindre cette liberté, il y a beaucoup de travail à faire ; au niveau des institutions du pays, de la population et même des journalistes." Solange Lusiku.


Du 31 juillet au 2 août se déroulera le Festival Esperanzah ! dont le thème est le travail décent. Solidarité Socialiste y enfoncera le clou pour réclamer un travail décent pour toutes et tous. Plus d’infos !

Croco Crocochiffre
21 millions. Selon des estimations de l’UNICEF, la moitié des quelque 42 millions de réfugiés dans le monde sont des enfants. Dans l’est du Congo, où la situation est particulièrement dramatique, on compte plus d’un million de personnes réfugiées. La plupart d’entre elles sont des femmes et des enfants qui sont les premières victimes des conflits.
Croco Crocolivre
Dix ans après l’avènement de Mohammed VI, que reste-t-il du "Maroc en transition" ? Assurément beaucoup, même si les fondamentaux de la gouvernance makhzénienne ont peu évolué, comme l’explique Pierre Vermeren dans ce livre qui propose un bilan précis et documenté de la première décennie au pouvoir du nouveau souverain. Le Maroc est plus lisible et moins verrouillé. Mais la transition démocratique reste à venir. Le "Maroc de Mohammed VI" est un pays qui tente de préserver ses héritages politiques, religieux et culturels face aux vents forts de l’attraction européenne. Voir le livre, "Le Maroc de Mohammed VI : La transition inachevée.
Croco Croconcours
Le Croco vous propose de gagner le livre-CD "A l’ombre de l’olivier : 30 comptines des pays du Maghreb", de Magdeleine Lerasle et Hafida Favret. Pour cela, il vous suffit de tenter votre chance en répondant à cette question. Attention, vos réponses doivent nous parvenir avant le 15 juillet 2009. C’est Mari Vastag qui a remporté les deux livres "L’Europe" et "Les élections", dans la collection Le monde d’aujourd’hui expliqué aux enfants, de notre précédent Cronconcours.
Croco Crocofilm
Après We Feed the World, film événement sur les dérives de l’industrie alimentaire, le réalisateur Erwin Wagenhofer revient avec un nouveau documentaire intitulé Let’s Make Money, une démonstration implacable sur les conséquences humaines, démographiques et écologiques de la dérégulation économique. Une fascinante plongée au coeur du système financier mondial. Voir la bande annonce.
Croco Crocodileries
"Celui qui a été mordu par le Croco a peur de pousser la porte de la maroquinerie". Détourné, sans vergogne, d’un proverbe ... marocain.

Croc’Madame

Solange Lusiku détourée
Le Souverain est aujourd’hui l’unique journal d’opinion et d’information générale paraissant à Bukavu, en format papier journal. Il est aussi l’un des rares journaux en RD Congo dirigés par une femme, Solange Lusiku. Pour Solange, le combat pour la liberté de la presse est d’abord une lutte permanente pour exister. Lire son interview sur le site de Syfia Grands Lacs, reproduit avec l’aimable autorisation d’InfoSud.

L’ONU veut contrôler la ruée vers les terres agricoles

Olivier De Schutter, rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation, s’inquiète de l’extension rapide des acquisitions et locations de terres agricoles dans des pays en développement par des Etats riches et des fonds d’investissement. Cette pratique du land grabbing ("accaparement de terre") s’est accélérée à la faveur de la crise alimentaire de 2008. Selon les estimations, de 15 à 20 millions d’hectares - l’équivalent des terres arables françaises - ont fait l’objet de transactions depuis trois ans, essentiellement en Afrique. L’article.

Crocartoon

Afrique : les fermiers dépossédés de leurs terres ?

Les pays riches et les grandes entreprises louent et achètent de vastes terrains dans les pays en voie de développement, pour y produire des vivres ou du biocarburant. Ce phénomène a un aspect positif : la production agroindustrielle pourrait permettre de développer des terres sous-exploitées et d’augmenter la base de production vivrière mondiale, tout en fournissant aux pays pauvres les ressources dont ils ont tant besoin. Mais ces terres sont-elles véritablement inoccupées et inexploitées à l’heure actuelle ? Lire.

Deuxième édition du Forum Social Congolais

Après une première édition en 2007 à Kinshasa, le Forum Social Congolais a lieu du 26 au 29 juin 2009 à Lubumbashi, au Katanga. Il se caractérise par sa pluralité et par sa diversité. Il n’est ni confessionnel, ni gouvernemental, ni partisan. Il se propose de faciliter la rencontre et les échanges entre les associations et les mouvements engagés, tant au niveau local qu’international, dans les actions concrètes de construction d’une autre société. « Le Thème principal de ce Forum sera : "Nos Ressources Naturelles : Notre droit, notre dignité". Lire le document.

Crococlichédumois

Prince Charles 56
Le scoop du Croco : le prince Charles s’était porté candidat pour l’Ile de la Tentation ! Fort désappointé d’apprendre que l’émission n’aura pas lieu cette année, il a aussitôt passé un casting pour "Desperate Househusbands".

2008 : une année difficile pour les syndicalistes

Selon l’édition 2008 du Rapport annuel des violations des droits syndicaux de la Confédération Syndicale Internationale, 2008 a constitué une nouvelle année difficile et dangereuse pour les syndicalistes aux quatre coins du monde. Le nombre d’assassinats en Colombie, connue pour être le pays le plus dangereux sur terre pour les syndicalistes, a augmenté, s’élevant à 49 – dix de plus par rapport à l’année antérieure – malgré les assurances d’amélioration de la situation données par le gouvernement du président colombien Álvaro Uribe. Découvrir le rapport !

Les syndicalistes colombiens à Genève !

Du 3 au 19 juin avait lieu à Genève la 98e Conférence de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Les centrales syndicales colombiennes y ont participé et elles y ont présenté conjointement un rapport de 55 pages qui constitue une description complète du sombre panorama syndical et du travail actuel en Colombie. Ils y ont demandé que leur pays soit inclus dans la liste des 25 pays dans le monde où les droits syndicaux et des travailleurs sont les plus menacés. Lire le rapport.

Colombie : Nestlé menace des syndicalistes

Entre 1986 et 2008, plus de 2500 syndicalistes ont été assassinés en Colombie. Le 14 mai 2009, le syndicat Sinaltrainal a dénoncé les menaces proférées contre ses membres, Parmi lesquels des salariés de Nestlé Colombie SA. Les transnationales suisses sont depuis longtemps présentes en Colombie qui représente pour elles le troisième marché d’exportation. Pour ces transnationales, les besoins sociaux vitaux ne sont matériellement reconnus que s’ils peuvent se traduire sous une forme solvable. La répression contre les militants syndicaux et l’emprise sur des biens fondamentaux sont deux facettes d’une même politique. Plus d’infos.

Seule la paix protège les libertés

Ce n’est pas la prospérité économique, mais la paix qui garantit la liberté de la presse. Tel est l’enseignement principal du classement mondial de la liberté de la presse 2008 de Reporters Sans Frontières. Le point commun des pays du peloton de tête, aux disparités économiques immenses, est d’être gouvernés par un système démocratique parlementaire. Et, surtout, de n’être pas engagés dans une guerre. Lire l’article. Pour Serge Félix N’Piénikoua, dans "Bénin, une influence étatique encore trop forte", cette liberté est cependant sérieusement mise à mal par ce qu’il appelle la censure économique.

Maroc : des élections royales !

A l’occasion des élections municipales au Maroc, le nouveau Parti Authenticité et Modernité, objet de controverses depuis sa création par l’ancien Ministre de l’Intérieur Fouad Ali El Himma, ami d’enfance du souverain, a fait un triomphe. Des voix s’élèvent pour dénoncer un "hold up" royal. Voir l’article dans Tel Quel. De même, pour Ali Amar, l’ancien directeur du Journal hebdomadaire, le règne de Mohammed VI, qui s’annonçait comme un printemps pour la presse, a vite déçu. Lire "Maroc : le journalisme d’investigation en voie de disparition".

L’Europe, Israël et les droits des Palestiniens

En 2000 est entré en vigueur l’accord d’association entre l’Union européenne (UE) et Israël. Dans son article 2, il pose comme condition essentielle le respect des droits de l’Homme et des principes démocratiques. Pourtant, depuis lors, la situation n’a cessé de se dégrader dans les Territoires palestiniens occupés et Israël continue à violer les droits de la minorité palestinienne (20% de la population israélienne) sur son propre territoire. Ce constat met en doute l’impact de cet accord sur l’amélioration des droits de l’Homme dans la région. En savoir plus. Voir aussi un historique des relations entre l’UE et Israël sur le site de l’Institut Européen de Recherche sur la Coopération Méditerranéenne et Euro-Arabe.

"Qui arme Israël et le Hamas ?"

« La guerre la plus brutale qu’Israël ait jamais entreprise ». C’est ce qu’écrivait le quotidien israélien Haaretz au lendemain de l’opération Plomb durci. Après cette « guerre de Gaza », bien des questions se posent. D’où viennent ces armes qui offrent à l’Etat hébreu son écrasante supériorité militaire ? Le livre "Qui arme Israël et le Hamas" évoque également les armes du Hamas, artisanales pour la plupart, dont l’utilisation indiscriminée contre des populations civiles israéliennes est à la fois condamnable et contre-productive. Voir sur le site du GRIP.

Les BRIC se braquent

Le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine, pays désormais rassemblés sous l’acronyme BRIC, se sont réunis pour la première fois en vue de tenir un langage commun face aux grands défis internationaux. Ils ont affirmé vouloir une réforme rapide du système financier mondial et ont manifesté le souhait de se faire entendre davantage aux Nations unies. Le sommet qui a eu lieu le 16 juin à Ekaterinbourg se voulait le contrepoids du sommet du G8 qui aura lieu en Italie. Le ministre des Affaires étrangères brésilien, Celso Amorim, a donné le ton : "Le G7 est mort. Il ne représente plus rien. Je ne sais pas comment sera l’enterrement…". L’article !

Du côté des Parlements

La coordination contre les Rafles, les Expulsions et pour la Régularisation (CRER), a interviewé Jean Cornil, député fédéral, membre du groupe socialiste à la Chambre des Représentants. Voir la vidéo.
Retrouvez Solidarité Socialiste sur Facebook
Vous abonner | Vous désabonner