Le Croco n°51 (janvier 2009) :

"Notre préoccupation première, c’est l’amélioration des conditions de vie des populations. On sait que les retombées des activités des agrobusinessmen ne vont pas au pays, mais à l’extérieur. Notre préoccupation, c’est de faire en sorte que les petits producteurs puissent bénéficier directement des retombées de la culture des agrocarburants. (...) Il faut mettre tous les acteurs autour de la table, ouvrir le débat sur la question pour voir le rôle que chacun doit jouer et comment promouvoir les petits producteurs." Sogui Ndiaye, APROFES (Sénégal).


Du 23 février au 6 mars 2009 : 7e édition de Campus Plein Sud. Plus d’infos !

Croco Crocochiffres
200. Le 12 février sera célébré le 200e anniversaire de la naissance d’Abraham Lincoln. Plusieurs fois représentant de l’Illinois avant de devenir le seizième président des Etats-Unis d’Amérique, il rédige en 1862 la proclamation d’émancipation des esclaves. Elle est à l’origine du treizième amendement à la Constitution des États-Unis qui prend effet le 18 décembre 1865. Huit mois plus tôt, Lincoln mourait assassiné.
C’est également en 1809 que naissait Charles Darwin. Ce qui nous amène à un deuxième chiffre qui a des liens étroits avec le premier : 150. Il y a un siècle et demi, Charles Darwin publiait "L’origine des espèces", un ouvrage qui défendait l’hypothèse, en s’appuyant sur des preuves scientifiques, que les êtres vivants n’avaient pas été créés immuables par Dieu quelques milliers d’années auparavant. Aujourd’hui, 44% des Américains sont adeptes du créationnisme, une doctrine qui nie la validité de la théorie de l’évolution des espèces, qui s’oppose à son enseignement, et qui affirme la réalité indiscutable de la Genèse !
Croco Crocolivre
Si les agrocarbu-rants sont un sujet fort débattu aujourd’hui, on donne rarement la parole aux petits producteurs agricoles, leurs familles et leurs organisations, qui ont du mal à se faire entendre dans le concert de voix plus médiatisées. Solidarité Socialiste a donc sollicité la collaboration de plusieurs organisations paysannes et d’ONG partenaires de son programme d’activités pour faire le point sur la question dans différents contextes. Ce hors-série de la revue Politique a été réalisé afin d’enrichir cette collecte d’informations et ces témoignages par les apports d’organisations, d’entreprises et d’institutions également impliquées dans cette thématique au Sud et au Nord. Son titre : "Agrocarburants, risques et opportunités pour le Sud". En savoir plus.
Croco Croconcours
Le Croco vous propose de gagner un colis original spécialement conçu par l’Atelier Mar, une coopérative d’artisans de Mindelo, au Cap Vert. Le coffret est fabriqué artisanalement en papier recyclé et avec des éléments végétaux par le groupe Recicl’ARTE, des jeunes participant à un projet d’inclusion sociale. Pour gagner ce colis, il vous suffit de tenter votre chance en répondant à la question qui suit. Attention, vos réponses doivent nous parvenir pour le 6 février 2009 au plus tard ! Le vainqueur du précédent Croconcours est M. Gilbert Cremers.
Croco Crocodileries
Les épidémiologistes sont d’accord : la grippe est à nos portes, et elle sera sévère ! Mais si vous lisez ces lignes, ne vous faites aucun souci, car comme le dit un proverbe anglais, "Un Croco par mois éloigne le médecin".

SolSoc au FSM !

Solidarité Socialiste sera présente à Belém, au Brésil, à l’occasion du Forum Social Mondial qui s’y déroulera du 27 janvier au 1er février. Durant ces six jours, la ville de Belém ne sera plus seulement la capitale de l’Etat de Para, mais deviendra le centre du Pan-Amazon, qui sera le territoire de la neuvième édition du FSM. Elle sera au coeur de la région qui abritera le plus grand événement annuel anti-globalisation qui rassemblera des activistes de plus de 150 pays à la recherche d’alternatives pour une autre monde possible. Notre ONG y soutient la participation de treize organisations du Sud. Elles organisent une activité commune le 29 janvier à 14h00 sur le thème "Agro carburants et souveraineté alimentaire : risques et opportunités pour l’agriculture paysanne". Voir le site du Forum Social Mondial 2009.

Crocartoon

Comprendre la catastrophe de Gaza.

Israël n’a pas lancé ses attaques dévastatrices, le 27 décembre, seulement pour arrêter les roquettes, ou en représailles, mais aussi pour toute une série de raisons non reconnues officiellement. Il était évident pendant les quelques semaines qui ont précédé les attaques israéliennes que les dirigeants militaires et politiques préparaient l’opinion à des opérations militaires d’envergure contre le Hamas. Le moment des attaques semble avoir été provoqué par une série de considérations : par-dessus tout, l’intérêt des rivaux politiques en Israël. Lire "Comprendre la catastrophe de Gaza", par Richard Falk. Voir aussi le Rapport sur la situation des droits de l’Homme en Palestine.

500.000 € pour Gaza.

Charles Michel a débloqué 500.000 € pour Gaza. C’est bien, mais savez-vous que la Belgique a accordé en 2007 pour 5,4 millions d’euros de licences d’exportation d’armes vers Israël. En Belgique, l’exportation d’armes est une compétence régionale. La Région bruxelloise était ainsi en 2007 le plus important exportateur vers Israël, avec 3,6 millions d’euros (66,5% du total national). La Wallonie prenait à son compte un million d’euros (19,6%) et la Flandre 751 000 euros (13,8%). La Belgique est le cinquième plus important exportateur européen vers Israël, révèle un rapport du GRIP. Découvrez le rapport.

Croc’Messieurs


A l’occasion de la rencontre internationale organisée par Solidarité Socialiste le 11 décembre dernier dans la salle des Congrès du Parlement à Bruxelles sur le thème "Agrocarburants : risques et opportunités pour les organisations paysannes", l’hebdomadaire radiophonique de la RTBF, Afrik’Hebdo (Première), diffusait sur les ondes l’interview de deux des intervenants africains invités notre ONG. Soguy N’diaye (au-dessus) est coordinateur de programmes à l’Association de Promotion de la Femme Sénégalaise (APROFES) et Dramani Ouedraogo (en dessous), agroéconomiste, représentait la Fédération des Producteurs de la Province du Nayala au Burkina Faso. Ecoutez leur interview réalisée par Simone Reumont !

La vie malgré tout.

Gaza et Sderot. Situées à trois kilomètres de distance, elles sont séparées par une frontière hermétiquement close. Dans l’une et l’autre, des hommes, des femmes et des enfants qui, tous les jours, vivent ou survivent. ARTE a tourné deux vidéos quasiment chaque jour, l’une à Gaza, l’autre à Sderot, entre le 26 octobre et le 23 décembre. Juste avant l’opération "Plomb durci". Ecoutez Abu, Sason, Yafa ou encore Heba qui évoquent leur vie à Sderot ... ou à Gaza ! Lisez également le témoignage que notre partenaire à Gaza, MA’AN Development Center, nous a envoyé après dix jours d’offensive israélienne.

Le développement accélère les migrations.

Toutes les régions du monde sont concernées. De plus en plus, des femmes et des hommes refusent le déterminisme consistant à rester dans des pays qu’ils considèrent sans avenir. Parce qu’ils savent que l’on peut mieux vivre ailleurs. Fait nouveau, on assiste à une prise de distance de plus en plus forte des migrants par rapport à leur Etat d’origine dont ils savent aujourd’hui qu’ils ne peuvent pour ainsi dire rien attendre, quand il est corrompu et que l’exploitation des matières premières se fait par d’autres. Dans le nouvel Atlas mondial des migrations qu’elle vient de réaliser, Catherine Wihtol de Wenden démontre comment les déplacements de population se mondialisent et surtout changent de nature. Lire son interview.

Le droit et les "barbares".

Le droit international a, depuis longtemps, codifié les règles des conflits armés, et il est censé s’appliquer à tous les protagonistes de la guerre, étatiques et non étatiques, quelle que soit la légitimité de leur cause. Ce droit s’arrête-t-il aux frontières d’Israël ? Réflexions polémiques et philosophiques d’Alain Gresh sur le "droit", la "disproportion" et les "barbares". Lire l’article.

La stratégie israélienne a du plomb (durci) dans l’aile !

Quel est le bénéfice attendu par Israël par l’opération "Plomb durci" ? Sécuriser les citoyens israéliens ? Anéantir le Hamas ? Connaît-on un cas de figure ayant prouvé, par le passé, que la méthode pouvait marcher ? L’opération "Raisins de la colère" au Liban en 1996 ? Elle a renforcé le Hezbollah et s’est soldée par le retrait des troupes israéliennes du Liban sud en 2000. L’opération "Rempart à Jénine", au printemps 2002 ? "Voie ferme", deux mois plus tard ? 2002 et 2003 ont été des années sanglantes pour les populations civiles en Israël : 293 morts. "Arc-en-ciel", en mai 2004 ? "Jour de pénitence", quatre mois plus tard, au nord de la bande de Gaza, avec les mêmes sinistres bilans ? Les attentats-suicides ont culminé en 2005. Et, au début de l’année suivante, le Hamas triomphait aux élections législatives. Lire l’article de Dominique Eddé.

Liège a son Université populaire.

L’élargissement du droit à la citoyenneté passe aujourd’hui par une capacité d’ouvrir des interrogations (et donc des conflits) sur le sens de notre place dans un processus de développement. C’est-à-dire des actions de nature culturelle permettant à chacun de transformer l’expérience qu’il a de sa situation pour construire un rapport de force permettant d’agir sur son environnement. Ce travail dans la transformation sociale, politique et économique est ce que l’on appelle « Education populaire ». C’est pourquoi l’Université Populaire de Liège veut rendre les questions politiques accessibles à l’ensemble des citoyens. En savoir plus.

Etat des résistances.

L’année 2008 aura été celle des « émeutes de la faim ». Ces protestations sont l’ultime soubresaut d’une tendance lourde : la marginalisation des agricultures vivrières au profit des monocultures d’exportation et la dépendance accrue des pays pauvres vis-à-vis des marchés internationaux qui en découle. Les organisations paysannes sauront-elles s’appuyer sur la prise de conscience, partagée par un nombre croissant de décideurs nationaux, des dangers de la libéralisation agricole pour faire avancer le principe de la souveraineté alimentaire ? Découvrez le nouveau numéro d’Alternatives Sud.

Adela, une vie un combat.

C’est l’histoire d’un mec... euh non, d’une femme, Adela Baraquett Jorat, qui en des temps difficiles - celui d’un Chili en quête de justice sociale et de dignité humaine - n’a cessé de lutter avec un acharnement peu commun afin de défendre ses valeurs. Un ouvrage réalisé avec le soutien des FPS, au bénéfice des projets de Solidarité Socialiste. Disponible auprès de Solidarité Socialiste au prix de 8€. Une présentation du livre aura lieu le 4 février à 19H00 à la Maison du Peuple de Saint-Gilles.

Du côté des parlements.

Véronique De Keyser, avec une délégation d’eurodéputés, a réussi à pénétrer dans la Bande de Gaza malgré le refus d’autorisation de l’armée israélienne. Elle est restée deux heures à Rafah, durant la "trêve humanitaire". Elle témoigne de ce qu’elle y a vu et qui "va la hanter longtemps". Voir aussi ses actions et interventions après son retour.
Retrouvez Solidarité Socialiste sur Facebook
Vous abonner | Vous désabonner