Le Croco n°48 (septembre 2008) :

"La Colombie se classe à la deuxième place, après le Soudan, en tant que pays affecté par les déplacements de population : on estime à plus de trois millions le nombre de réfugiés internes. Il serait injuste que l’on se concentre exclusivement sur les otages de la guérilla, sans prendre en compte les autres victimes. La différence dans ce cas, c’est que c’est l’Etat et les groupes paramilitaires qui portent la principale responsabilité. Or, le gouvernement essaie toujours de présenter la guérilla comme unique responsable." Alberto Villarraga.


Le mouvement syndical organise le 7 octobre une Journée mondiale pour le travail décent, offrant aux syndicats et aux organisations oeuvrant pour le travail décent une occasion sans précédent de se rallier à une vaste mobilisation mondiale. Pour en savoir plus.

Croco Crocochiffre
122, v’la les riches ! En 1980, les 10% les plus riches de la population mondiale avaient un revenu national brut 60 fois plus important que les 10% les plus pauvres. En 2005, c’est 122 fois plus ! La faute à un modèle ultralibéral de "développement" qui permet à une minorité de privilégiés de profiter de l’essentiel des progrès matériels et technologiques au détriment du plus grand nombre.
Croco Crocolivre
L’Union européenne est le premier fournisseur d’aide aux pays du Sud. A ce titre, elle entend jouer un rôle moteur sur la scène internationale. Adopté en 2005, le « consensus européen », qui oriente les actions de coopération au développement de l’Union et de ses Etats membres, réaffirme le primat accordé à la lutte contre la pauvreté et à la réalisation des Objectifs du Millénaire. Qu’en est-il de la portée réelle des promesses et engagements sur le terrain ? Vue du Sud, l’Europe est-elle réellement l’acteur vertueux et désintéressé qu’elle dit être dans le domaine de l’aide extérieure ? Ce livre du Centre Tricontinental se veut un bilan critique de ses orientations et de son action.
Croco Croconcours
Après deux années consacrées à la souveraineté alimentaire, l’Opération 11.11.11, qui se déroulera du 6 au 16 novembre, a pour thématique le travail décent, avec pour slogan "Un revenu décent pour une vie digne". Bref, d’une façon ou d’une autre, il est toujours question de blé ! Dans ce cadre, un concert aura lieu le 7 novembre, au Cirque Royal, avec à l’affiche Rokia Traoré. Vous aimeriez y assister ? Rien de plus simple : le Croco vous propose de gagner une entrée au concert en répondant à une question ! Attention : les réponses doivent nous parvenir avant le 13 octobre ! Tentez votre chance maintenant !
Croco Crocodileries
"Il ne se trouve pas d’aussi grande distance de croco à croco que d’homme à homme." A la manière de Plutarque.
Croco (sans) Crocommentaires
Le 23 septembre, c’était l’Overshoot Day. A partir de cette date et jusqu’à la fin de l’année, nous ne vivons plus des intérêts de ce que la Terre produit, nous entamons son capital ! Le premier Overshoot Day a eu lieu le 31 décembre 1986. Depuis, chaque année, il tombe un peu plus tôt. Le 21 novembre en 1995 ; le 2 octobre en 2005. En 2008, il tombe quatre jours plus tôt qu’en 2007 ! Plus.

Crocartoon

Croc’Monsieur



La libération d’Ingrid Betancourt et de quatorze autres otages par l’armée colombienne a été saluée par tous les défenseurs des droits humains. Elle a aussi mis à l’honneur un certain nombre de dirigeants impliqués dans ce processus, dont le président colombien, Alvaro Uribe lui-même. La libération de Betancourt signifie-t-elle pour autant qu’une solution au conflit armé en Colombie est en passe d’être trouvée ? Eléments de réponse par Alvaro Villarraga, expert colombien sur les thèmes de la paix et du droit international humanitaire. Il est président de la Fondation Culture Démocratique (FUCUDE) et l’un des sept secrétaires exécutifs de l’Assemblée Permanente de la société civile pour la Paix. Le Croco l’a rencontré alors qu’il était de passage à Bruxelles, début septembre. Lire l’interview !

700 milliards de dollars !

C’est ce que les contribuables nord-américains se verront sans doute obligés de débourser pour combler le trou financier creusé par l’enrichissement des spéculateurs. Alors que l’on débat par ailleurs de l’efficacité de l’aide, 700 milliards de dollars, c’est plus de 10 fois le montant de l’aide supplémentaire que l’ensemble des pays donateurs devraient mobiliser par an pour atteindre les OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement) ! Lire la position de SolSoc sur l’efficacité de l’aide et le rôle des ONG.

Pas très efficace, le Sommet sur l’efficacité de l’aide.

Alors que les gouvernements des pays riches veulent redoubler d’efforts pour le développement mondial dans le cadre de l’Organisation de Coopération et de Développement économiques, les gouvernements de nombreux pays en développement sont, quand à eux, moins enthousiastes. Certains experts considèrent même la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide au développement comme un texte aux tendances coloniales modernes. Lire l’article de Yash Tandon.Voir aussi "Les négociations sur la réforme de l’aide sont au point mort", par CONCORD.

A la gare, le travail décent.

La coalition francophone Travail décent organisera une série d’actions en Belgique dans le cadre de la Journée internationale du 7 octobre. Outre une action devant la Commission européenne, rond-point Schuman, afin d’interpeller la presse à l’aide d’un container d’où sortiront des travailleurs de tous horizons, une distribution de tracts et de badges « Je ne suis pas un outil » aura lieu dès potron minet devant les gares de Liège, Arlon, Tournai, Charleroi, Namur, Mons et Ottignies. Plus d’infos.

L’Internationale des riches.

En dix ans, le nombre de milliardaires (en dollars) a été multiplié par cinq. Une exploration en profondeur de l’« Internationale des riches » valait bien le détour. C’est ce qu’a fait le Monde diplomatique dans le n° 99 de sa collection Manière de Voir. Panorama d’un travail de sape intellectuelle visant à justifier et légitimer l’envers des grandes fortunes : les inégalités. Plus.

Bolivie : une poudrière !

L’Amérique latine est assise sur un baril de poudre : la crise bolivienne risque de s’étendre à tout le sous-continent. Les deux gauches latino-américaines se livrent en coulisses une lutte ambiguë. Pendant que les pays emmenés par le Brésil insistent pour favoriser le dialogue entre les parties en présence en Bolivie, d’autres, le Venezuela en tête, font tout pour mettre le conflit avec les Etats-Unis au cœur des débats. Lire l’article. Découvrez aussi l’analyse de Nancy Thede et Manuel de la Fuente intitulée "Chronique d’un affrontement annoncé".

Le Tribunal des Peuples juge les multinationales.

En Colombie, le Tribunal des Peuples a jugé Nestlé, Coca Cola, Anglo American, Repsol, Carrefour, etc. Lire la "sentence". Quand ils abordent le conflit colombien, les médias ne parlent en général que des FARC, oubliant que le régime en place a déplacé des millions de paysans dont les terres sont convoitées par des multinationales. « Les multinationales minières chassent nos paysans de leurs terres. Mais il n’y a pas qu’elles : quand vous donnez de l’argent à Coca Cola, il faut savoir que les milices de cette société tuent des paysans. » Visionner la vidéo-témoignage du Président de la Fédération agrominière du Sud de Bolivar, Teofilo Acuña.

Palestine : signature d’un accord syndical historique.

La confédération syndicale nationale israélienne Histadrut et la Fédération générale des syndicats de Palestine (PGFTU), toutes deux affiliées à la CSI, ont scellé un accord historique visant à la protection des travailleurs palestiniens employés par des entreprises israéliennes. Plus d’infos sur le site de la Confédération Syndicale Internationale.

Du blé pour les paysans du Sud.

L’Union européenne propose d’allouer un milliard d’euros non utilisé par la politique agricole commune pour créer un fonds d’aide aux millions d’agriculteurs des pays du Sud. CONCORD (voir le communiqué de presse) se félicite de cette proposition et demande que des mesures décisives soient prises sur le long terme. Dans les pays en développement, les petits agriculteurs sont à la base de la chaîne car ils fournissent la plupart des aliments de base et savent mieux que quiconque comment répondre aux besoins de leur communauté. Lire aussi "Le tsunami de la faim".

Comment la presse couvre-t-elle le monde ?

Le GRIP organise le jeudi 23 octobre une conférence-débat/lunch sur le thème : "Comment la presse couvre-t-elle le monde ?". Des regards croisés entre journalistes, chercheurs et ONG, avec Colette Braeckman, Philippe Hensmans, Jean-Paul Marthoz, Hadja Lahbib, Xavier Zeebroek et Willy Vandervorst. Infos.

Alma-Ata santé !

Il y a trente ans avait lieu à Alma-Ata une Conférence internationale sur les soins de santé primaires qui réunissait, sous la houlette de l’UNICEF et de l’OMS, les représentants de 137 pays. Elle appelait (lire la Déclaration) à l’instauration d’un nouvel ordre économique mondial plus juste et plus solidaire pour permettre à tous d’accéder à un niveau de santé acceptable au plus tard pour... l’an 2000 ! La Plate-forme d’action santé et solidarité organise les 17-18 octobre un Forum pour faire le point. Il abordera, entre autres, les questions Nord-Sud en matière de santé. Plus d’infos sur l’événement.

Goma : un Accord jamais respecté.

Deux Actes d’engagement à la paix, respectivement pour le Nord-Kivu et pour le Sud-Kivu, étaient signés à Goma en janvier de cette année. Depuis lors, force est de constater qu’ils n’ont jamais été respectés. Voir l’avis de Kris Berwouts, directeur de l’EurAC, sur la question : "Chronique d’un momentum raté.

Du côté des Parlements.

Le Parti socialiste européen a fait connaître, fin août, sa position sur les Accords de Partenariat Economique entre l’UE et les pays ACP (lire le document). Le 23 septembre, à l’invitation de l’eurodéputé Alain Hutchinson, une délégation comprenant des membres du groupe Cotonou Belgique, dont Solidarité Socialiste, a rencontré des parlementaires européens (ou leurs assistants) rapporteurs sur le thème des APE et leur ont remis une pétition forte de plus de 100.000 signatures récoltées dans le cadre de la campagne "Stop APE" menée ces deux dernières années. Du côté des eurodéputés, deux objectifs ont été mis en avant : poursuivre les pressions pour que les APE intérimaires soient revus, et ouvrir le plus large débat possible, en associant les parlements ACP, sur les conséquences si l’Accord paraphé dans les Caraïbes arrive pour ratification au Parlement européen et dans les Parlements nationaux.
Retrouvez Solidarité Socialiste sur Facebook
Vous abonner | Vous désabonner