Le Croco n°46 (mai 2008) :

"Ce que nous attendons concrètement, c’est plusieurs choses. Vu la situation dans les camps et le blocus dans les territoires occupés, nous sommes très dépendants de l’aide humanitaire ; or, celle-ci est en diminution constante. Si on ajoute le contexte de crise alimentaire mondiale, imaginez comment cela se répercute chez nous … Par ailleurs, un pays comme la Belgique occupe une place importante et influente parmi les Etats membres de l’UE. Des groupes parlementaires de soutien au peuple sahraoui existent au sein du Parlement européen et de plusieurs Parlements nationaux, à l’instar du Parlement belge. Nous espérons que ces parlementaires puissent contribuer efficacement à relancer le processus de paix." Khaddou El Haj.


Jeudi 12 juin 2008 : Séminaire sur la cohérence des politiques de migration et de développement. Plus d’infos !

Croco Crocochiffre
131.000 : le nombre de candidats aux élections sociales qui se sont déroulées en Belgique en mai. La Belgique affiche un taux de syndicalisation de près de 70 %. Et si les droits des travailleurs sont soumis à rude pression chez nous, que dire des pays en développement. La majorité des personnes y travaillent dans le secteur informel où les libertés syndicales n’existent guère et où la vie des syndicalistes est menacée.
Croco Crocolivre
Le « virage à gauche » négocié en Amérique latine a-t-il un avenir ? Offre-t-il un visage unique ? Pour les uns, le retour de l’Etat, les nouvelles politiques sociales, la récupération d’une souveraineté sur les richesses naturelles, la mise en cause de l’hégémonie US et l’intégration politique du sous-continent structurent un mouvement d’ensemble ; pour d’autres, ces vœux pieux cachent mal une cacophonie de styles et d’orientations. Les « nouveaux mouvements sociaux » qui ont joué un rôle déterminant dans la critique des années néolibérales sont-ils en phase avec les « nouveaux pouvoirs » ? Plus d’infos.
Croco Crocart
La Compagnie des Nouveaux Disparus présente sa nouvelle création, écrite par Jamal Youssfi à partir de témoignages et d’histoires réelles. « La Traversée de la mort » raconte l’histoire de cinq femmes qui se retrouvent enfermées dans une prison espagnole après avoir tenté la traversée de la Méditerranée en barque pour rejoindre l’Eldorado européen, ce chimérique pays de Cocagne. Infos.
Croco Croconcours
Le Croco vous propose de gagner deux bouteilles de "grogue", une eau-de-vie 100% bio, 100% capverdienne. Deux personnes seront tirées au sort parmi les bonnes réponses et remporteront chacune une bouteille d’eau-de-vie conditionnée par notre partenaire, l’Atelier Mar. Participez ! La lauréate du précédent Croconcours est Emilie Paternotte.
Croco Crocodileries
"Le Croco ne se noiera jamais dans un verre d’eau" . Proverbe capverdien.

Crocartoon

Un Sahara Occidental indépendant : pas évident !

Face au Conseil de sécurité réuni à huis clos, Peter van Walsum, le médiateur de l’ONU pour le conflit du Sahara occidental, affirmait fin avril que l’indépendance du territoire annexé par le Maroc en 1975 n’était pas, à ses yeux, "un objectif atteignable". Dans son discours, obtenu par Le Monde, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, affirme avoir conclu, dès janvier 2006, qu’en l’absence de "pression sur le Maroc pour qu’il abandonne sa revendication de souveraineté", un "Sahara occidental indépendant n’était pas une proposition réaliste".

Spéculer sur la crise alimentaire.

Une banque belge suscite la polémique en proposant une assurance-vie qui permet de profiter de la hausse des matières premières agricoles. Une initiative qui suscite des réactions de la part de ses clients et de la classe politique. Lire. Il faut revenir à une régulation par le public de l’offre et de la demande de produits agricoles et de la spéculation qui s’y accroche. Partant de ce constat, les sénateurs socialistes Philippe Mahoux et Olga Zrihen ont déposé une proposition de loi interdisant la spéculation financière sur la hausse des prix des produits alimentaires.

Croc’Madame

Mme Khaddou El Haj, députée du Parlement de la RASD (Sahara Occidental), était en mission parlementaire et a rencontré durant une semaine des parlementaires belges et européens, ainsi que diverses organisations de la société civile. Le Croco l’a interviewée.

Le Sommet UE-Amérique latine à Lima.

Le Ve sommet entre l’Union européenne et l’Amérique latine consacré notamment à la lutte contre la pauvreté et le réchauffement climatique, s’est achevé sur fond de préoccupation pour la crise alimentaire. Les divisions entre les pays de la gauche latino-américaine, emmenée par le Président vénézuélien Hugo Chavez, et ceux défendant une vision plus libérale, ont marqué les différentes interventions de ce sommet. Les accords de libre-échange entre l’UE et l’Amérique latine, ardemment défendus par les Européens, se sont heurtés aux réticences de la Bolivie et de l’Equateur. Lire l’avis de Noëlle Lenoir, présidente de l’Institut d’Europe d’HEC et du Cercle des Européens "Europe/Amérique latine au sommet de Lima, entre économie et idéologie".

Le statut d’Israël dans l’UE.

Au mois d’octobre 2007, Israël a présenté à l’Union européenne un cahier de revendications relatif à son statut vis-à-vis de l’UE. Ce qui est son droit le plus strict, mais c’est son contenu qui pourrait poser problème ou soulever des questions : Israël souhaite en effet assister aux réunions du Conseil à tous les niveaux, et valoriser sa présence dans les politiques communes et toutes les Agences exécutives. Des demandes qui mériteraient pour le moins un très large débat parlementaire démocratique. Lire la réaction de la députée européenne Véronique De Keyser.

Enlazando Alternativas III.

En vue de préparer les positions et mobilisations de la société civile latino-américaine et européenne autour du Sommet Union européenne- Amérique Latine, environ 15O membres d’ONG et d’autres secteurs se sont retrouvés durant deux jours pour un Forum euro-latino américain et caribéen de la société civile. Par ailleurs, des représentants syndicaux et de divers mouvements ont tenu un séminaire préparatoire à « Enlazando Alternativas III », le sommet des peuples qui s’est tenu parallèlement à la rencontre officielle malgré l’attitude du gouvernement péruvien qui n’a pas hésité à qualifier EA3 d’entreprise terroriste. Lire la déclaration de la société civile réunie à Lima. Quant aux violations des droits humains en Colombie, ils sont aussi une donnée dont les négociateurs de l’Accord entre la CAN et l’Union européenne ne peuvent faire abstraction. Le réseau OIDHACO qui suit particulièrement la situation de ce pays a élaboré un vaste argumentaire à ce sujet. Lire.

La clause de l’Européenne la plus favorisée.

La clause de l’Européenne la plus favorisée est un projet européen pour les droits des femmes. En tant que relais et promotrices de cette idée, les FPS organisent une matinée d’information le vendredi 6 juin 2008 de 9h30 à 13h à Bruxelles. Plus d’infos.

La faim justifie les moyens.

La « crise alimentaire » a remplacé une autre « crise », celle des subprimes, dans nos agendas médiatiques et politiques. Les Nations Unies parlent de 100 millions de nouveaux naufragés de la faim et la communauté internationale fait mine d’assister à une catastrophe naturelle contre laquelle le G8 et consorts sont appelés à concocter des « plans d’aide d’urgence ». Lire.

Partenariat ou jeu de pouvoir ?

L’Union européenne va porter atteinte aux perspectives de développement des pays les plus pauvres si elle ne revoit pas les accords commerciaux devant être finalisés cette année (APE). Tel est le message du rapport d’Oxfam. Une conclusion : dans l’hypothèse où les APE seraient signés dans leur forme actuelle, les plus pauvres en pâtiraient et le développement des pays ACP en serait atteint. Lire le rapport "Partenariat ou jeu de pouvoir ?"

Les agrocarburants, bouc émissaire ?

Dans la foulée des appels des Nations Unies pour « réduire fortement » les programmes de soutien aux agrocarburants, Mariann Fischer-Boel, Commissaire européenne chargée de l’Agriculture, souligne que la responsabilité de la politique des biocarburants de l’UE dans la crise alimentaire mondiale n’est "qu’une goutte d’eau dans l’océan". Lire le point de vue de la Commissaire.
Retrouvez Solidarité Socialiste sur Facebook
Vous abonner | Vous désabonner