Janvier 2007 :

Le Croco n° 33. "Parler d’artiste engagé est un pléonasme. Un artiste est toujours engagé. Même un chanteur de charme l’est. Nous sommes mis en lumière, on nous pose des questions et les gens peuvent se référer à cela. L’artiste par excellence, c’est Socrate car il ne donne pas de réponses, il pose des questions. Le plus important est de comprendre que les réponses sont en chacun de nous et que les artistes sont là pour poser des questions. Cela ne veut pas dire que nous ne devons pas être responsables, que nous devons vivre hors du monde ou de la société." Abd Al Malik, artiste.


Rassemblement contre l’enfermement d’enfants dans les centres fermés, le 7 février à 16h, place Poelaert. Infos !

Croco Crocobouquin
Les migrations internationales prennent une nouvelle ampleur dans la plupart des pays du Nord confrontés à la mondialisation des économies. Les discours politiques récents sur les migrations s’ajustent à ce changement de décor et s’orientent vers la mise en œuvre de politiques sélectives. Pour beaucoup de pays du Sud, les migrations ont des effets importants et ambigus sur leur intégration à l’économie mondiale. Entre les recettes inefficaces de la fermeture des frontières et une politique purement centrée sur les besoins des pays d’accueil prônant la sélectivité, d’autres voies doivent être explorées. L’auteur, El Mouhoub Mouhoud est professeur d’économie à Paris-XIII.
Croco Crocochiffre(s)
Selon le rapport de la division Population des Nations Unies (International Migration 2006), les migrants, pour l’ensemble du monde, représentaient en 2005 quelque 191 millions de personnes. Pour la Belgique, le solde net annuel de l’immigration ne représente que ... 0,13 % de la population totale du pays.
Croco Croconcours
Vous voulez gagner le CD Gibraltar d’Abd Al Malik ? Alors, répondez à la question du Croco ! Jouez maintenant !
Croco Crocodileries
"Si vous traversez la rivière en foule, le croco ne vous mangera pas !"
(Proverbe cité par Monsieur Météo, JT de la RTB, 30 février 1984, Belgique)
Croco Crocospectacle
Au travers de sa pièce de théâtre « Yaguine et Fodé », le metteur en scène Pietro Varrasso leur rend hommage. Première à l’Espace Delvaux le jeudi 1er février 2007, à 20h30. Réservations ici ou par téléphone au 02/537.01.20. Voir le site.
Croco Croconeurones
Le PS lance les Chantiers de Demain. Pour réfléchir ensemble aux réponses qui peuvent être apportées aux nouveaux défis qui se présentent en ce début de millénaire. Dans ce cadre, chaque fédération du PS organisera 2 soirées de travail, comprenant chacune 5 ateliers de réflexion. Plus d’infos.

Paris-Dakar, 500 connards sur la ligne de départ.

Que pensez-vous de l’idée d’organiser une course en Europe, disons, de Ceuta ou de Melilla à Stockholm où concourraient des Africains conduisant comme des hallucinés des monstres mécaniques, à travers les routes de France, d’Allemagne, de Belgique, des Pays-Bas (sans se soucier de faucher quelques habitants des villes ou villages traversés) ? On pourrait s’assurer qu’ils puissent saccager au passage quelques espaces naturels préservés. La Camargue pour commencer, par exemple. Alors, n’est-ce pas là une bonne idée ? Le rallye Paris-Dakar officie depuis 28 ans déjà et le chanteur Renaud ne s’y est pas trompé en lui dédiant en 1991 une chanson : « 500 connards sur la ligne de départ ». Lire aussi Le rallye indécent et Rallye Dakar : les questions qui dérangent, par Claire Aymes, ou encore Un spectacle arrogant et humiliant, par Wahab Sidibé.

Crocartoon

Le mythe des envahisseurs.

A moins de quinze kilomètres des côtes de l’opulente Union européenne, un continent en panne. Une proximité qui suscite convoitises et peurs des deux côtés du détroit de Gibraltar. Invité au colloque Mondialisation et migration, tenu à Genève l’année dernière, Mehdi Lahlou bat en brèche quelques idées reçues largement propagées au Nord. Professeur d’économie appliquée à Rabat, il étudie en particulier l’émigration irrégulière africaine. Lire « L’invasion par les migrants africains est un mythe » sur le site du quotidien suisse Le Courrier.

Dis-moi qui tu traques !

La France, comme ses voisins de l’UE, s’est félicitée de la tenue à Rabat, au mois de juillet 2006, de la première conférence ministérielle euro-africaine sur la migration et le développement. Les débats ont principalement porté sur la lutte contre l’immigration clandestine, pour prévoir le "renforcement des contrôles des frontières des pays de transit et de départ" et la mise en place de "systèmes efficaces de réadmission des illégaux". Lire La traque des clandestins est ouverte au Maroc, par Claire Rodier, présidente du réseau Migreurop. Non à la répression des migrants subsahariens au Maroc ! Signez la pétition via le site du Résaq, partenaire de SolSoc au Maroc.

Dis-moi qui tu rafles !

A l’aube du 23 décembre 2006, entre 200 et 400 migrants ont été raflés dans plusieurs quartiers de Rabat (Maroc), mis dans des cars et conduits de force à la frontière algérienne. Des rafles ont également eu lieu à Nador, à l’est du pays. Un peu plus d’un an après les événements de Ceuta et Melilla, à l’automne 2005, rafles et expulsions à grande échelle au nom de la protection des frontières de l’Europe sont à nouveau à l’ordre du jour dans un pays où, au quotidien, les droits des migrants et des personnes en besoin de protection internationale sont bafoués. Lire le communiqué du réseau Migreurop.

Un Hongrois chez les Gaulois.

Nicolas Sarkozy l’affirme : « La France ne peut pas être le seul pays au monde qui ne puisse décider de qui est accepté sur le territoire et de qui n’est pas le bienvenu (…) La France n’a pas les moyens d’accueillir tous ceux qui voient en elle un Eldorado (…) Nous avons le droit de choisir notre immigration (…) ». Mais, Nicolas, pourquoi ton père a fui la Hongrie ? Découvrez le clip de Zêdess, Un Hongrois chez les Gaulois.

Croc’Monsieur

L’immigration, les banlieues, les présidentielles, ... Abd Al Malik, rappeur et slammeur, leader du groupe NAP (New African Poets), a répondu aux questions de Vitraulle Mboungou sur Afrik.com. Auteur de l’album Gibraltar, l’artiste français d’origine congolaise, en tournée dans toute la France à partir de février, a récemment remporté la 5e édition du prix Constantin.
Lisez l’entretien avec Abd Al Malik, militant du "vivre ensemble" et visitez son site pour écouter des extraits de "Gibraltar".

Maintenant, je suis Bilal !

« A la une, à la deux, à la trois : l’eau froide m’enveloppe doucement. A partir de maintenant, je suis Bilal Ibrahim El-Habib, né le 9 septembre 1970 dans le village imaginaire d’Assalah, dans le district d’Aqrah, au Kurdistan irakien. Il serre sur sa poitrine un sac de sport qui contient trois boîtes de sardines “Product of Morocco”, trois sandwichs réduits en bouillie, une bouteille d’eau et une paire de vieilles savates en plastique. Bilal réussit à nager sans être dérangé jusqu’à un promontoire éclairé par les fenêtres d’une villa. » Comment les autorités italiennes traitent-elles les immigrés qui débarquent sur leurs côtes ? Lire "Dans la peau d’un clandestin" par le reporter Fabrizio Gatti qui s’est fait interner, sous l’identité d’un Kurde, dans le centre de séjour temporaire de Lampedusa.

Une immigration (très) choisie.

"Les pays riches encouragent les médecins, les informaticiens, les enseignants, les personnels infirmiers et d’autres spécialistes et techniciens à émigrer chez eux en leur offrant les facilités, les salaires et les conditions que nos pays ne peuvent leur procurer. Pour eux, pas de murs ni d’expulsions forcées. Au contraire, il existe même des plans et des programmes pour les attirer. Environ 240 000 diplômés universitaires latino-américains ont émigré l’an dernier. Leur formation a coûté non moins de cinq milliards de dollars. On devrait nous indemniser, et je propose que nous formulions cette exigence." Lire l’intervention de Carlos Lage Davila, vice-président du Conseil d’Etat de la République de Cuba, au seizième Sommet Ibéro-Américain de Chefs d’Etat et de Gouvernement.

Croc’annonce

La Ligue de l’Enseignement publie une étude, "Enfants dans les centres fermés pour illégaux – Projet d’amélioration des conditions d’existence". Infos.

Nos salutations délicieuses, adorables et respectées.

« Excellence, Messieurs les membres et responsables d’Europe, Nous avons l’honneurable plaisir et la grande confiance pour Vous écrivés cette lettre pour vous parler de l’objectif de nos voyage et la souffrance de nous, les enfants et jeunes d’Afrique. Mais tout d’abord, nous vous présentons les salutations les plus délicieuses, adorables et respectées dans la vie. » Le 2 août 1999, deux jeunes Guinéens, Yaguine et Fodé, étaient retrouvés morts à l’aéroport de Bruxelles, dans le train d’atterrissage d’un avion reliant Conakry à Bruxelles. Avant de mourir les deux jeunes avaient rédigé un message pathétique aux Européens. (Re-)Lire la Lettre de Yaguine et Fodé.
Retrouvez Solidarité Socialiste sur Facebook
Vous abonner | Vous désabonner